nouveaux aujourd'hui: 247 | vendu: 222
c
k
Image Kathiawari achat et vente

Kathiawari achat et vente

Les éleveurs capables de vendre un Kathiawari sont rares, car le nombre de représentants de cette race d'Inde a largement diminué après le 20e siècle. Il y a pourtant nombre de bonnes raisons d'acheter un Kathiawari. Ce cheval fougueux et rustique convient très bien aux écuyers adultes ou adolescents pour l'équitation de loisir.

En savoir plus b
0 résultat(s)
Kathiawari
H
Sauvegarder la recherche


Ne manquez plus jamais des listes de cheval !
Avec votre ordre de recherche de courriel personnel nous vous informons régulièrement sur les nouvelles inscriptions de cheval qui correspondent à vos critères de recherche.
H
Trier par
Date (décroissant) b
eDate (décroissant)bDate ordre croissantePrix ordre croissantbPrix (décroissant)eCourse ordre croissantbCourse (décroissant)eÂge ordre croissantbÂge (décroissant)eTaille ordre croissantbTaille (décroissant)
s Rien trouvé ? Enregistrez votre recherche maintenant !
Sauvegarder la recherche et nous vous enverrons un email dès que nous trouvons quelque chose pour vous.
Sauvegarder la recherche
H



1.
2.
3.
Affinez votre recherche

Utilité et caractéristiques des Kathiawaris

Physiquement, le Kathiawari se distingue par des oreilles particulières. Celles-ci se recourbent et se touchent lorsque l'animal les redresse, une caractéristique jugée esthétique par de nombreux cavaliers qui souhaitent acheter un Kathiawari. Cet animal adapté aux températures élevées et aux conditions minimales d'alimentation dispose d'un tempérament énergique, parfois instable, et d'une intelligence remarquée. Il s'attache volontiers à l'humain. Les éleveurs essaient de vendre leurs Kathiawaris à des cavaliers investis qui veulent un vrai lien avec leur monture.

Origine et histoire des Kathiawaris

S'il est souvent confondu avec le Marwari, c'est que les deux races partagent un héritage génétique très proche. Leur différence réside dans la région d'origine où elles ont vu le jour, qui définit leur nom. Les premiers éleveurs à vendre des Kathiawaris étaient probablement propriétaires de spécimens croisés entre les chevaux indigènes d'Inde et les chevaux arabes importés sous l'empire moghole, puis sous la domination britannique. Des traces d'ancêtres Mongoles sont également suspectées. Les nobles élèvent eux-mêmes leurs chevaux de guerre, et le Kathiawari semble répondre à tous les besoins d'une monture militaire. Fougueux, attaché à son maître et endurant, il résiste à des conditions très difficiles comme le manque d'eau et de nourriture, la chaleur ou le stress des batailles. Il peut en outre supporter la charge importante d'un guerrier en armure tout en conservant son agilité et sa rapidité. 28 lignées perdurent aujourd'hui, qui sont actuellement considérées comme le fondement de la race.

Lorsque l’indépendance de l'Inde est acquise, les besoins militaires se font décroissants. Les cavaliers sont de moins en moins nombreux à acheter un Kathiawari, et ce dernier se cantonne principalement au Kathiawar, sa région d'origine. Quelques dizaines d'étalons et de juments Kathiawaris vivent encore dans les onze haras du Gujarat, et bien que les effectifs soient faible, la race est toujours considérée comme attrayante.

Les chevaux Kathiawaris en équitation

La mission première du Kathiawari est d'être une monture de guerre apte à servir dans un pays chaud et sec. Les éleveurs préfèrent vendre un Kathiawari capable d'endurer des conditions rustiques, et sélectionnent donc les animaux les plus résistants. Son endurance lui permet de parcourir de longues distances avec un minimum de nourriture et d'eau. Le caractère du cheval militaire est également primordial. Le Kathiawari se montre ainsi fidèle à son cavalier, allant jusqu'à le défendre au mépris de ses propres blessures. Il se déplace avec agilité, même en portant un homme en armure.

En l'absence de sollicitation militaire, le Kathiawari est utilisé par la police montée indienne. Les joueurs de tent pegging peuvent aussi acheter un Kathiawari. Ce sport équestre requiert en effet une monture au pied sûr, supportant le bruit de l'arme et se déplaçant avec souplesse.

Spécificités morphologiques du Kathiawari

Outre ses oreilles courbées jointes au-dessus du crâne, le Kathiawari présente quelques critères le rendant reconnaissable. De taille inférieure à 1,50 m, il est svelte et équilibré. Si son garrot est trop élevé, l'animal sera généralement trop fin. Il peut présenter un léger boitement, considéré comme un défaut par certains éleveurs, mais ce problème inhérent à la race n'empêche pas de vendre le Kathiawari. En plus de ses trois allures, il dispose d'un amble rompu, le revaal, très recherché par les cavaliers enclins à acheter un Kathiawari.

i