nouveaux aujourd'hui: 429 | vendu: 257
c
k
Image Turk achat et vente

Turk achat et vente

Race d’exception, le cheval Türk est considéré comme l'un des ancêtres des pur-sang. Quiconque aurait l'honneur d'acheter un Türk pourrait apprécier son profil fin et majestueux. Vendre un Türk à des amateurs d'équitation garantirait à ces derniers un excellent investissement, au vu des compétences de la race aux courses.

En savoir plus b
0 Hits
Turk
H


Ne manquez plus jamais des listes de cheval !
Avec votre ordre de recherche de courriel personnel nous vous informons régulièrement sur les nouvelles inscriptions de cheval qui correspondent à vos critères de recherche.
H
Trier par
Date (décroissant) b
eDate (décroissant)bDate ordre croissantePrix ordre croissantbPrix (décroissant)eCourse ordre croissantbCourse (décroissant)eÂge ordre croissantbÂge (décroissant)eTaille ordre croissantbTaille (décroissant)
s Rien trouvé ? Enregistrez recherche maintenant !
Sauver la recherche et nous vous enverrons un email dès que nous trouvons quelque chose pour vous.
H



1.
2.
3.
Limiter la recherche supplémentaire

Utilité et caractéristiques des Türks

Bien que peu connue dans le détail, car dispersée à l'état sauvage, la race de chevaux Türks a une réputation brillante. Ces chevaux disposent d'un excellent tempérament, propice à l'élevage. Les raisons d'acheter un Türk seraient nombreuses, tant cet animal aux origines anciennes semble avoir combiné les compétences : caractère tempéré et docile, stature élégante, disposition réelle pour le sport. Si vendre un Türk n'est pas d'actualité, la race continue de fasciner.

Origine et histoire des Türks

Le premier représentant connu de la race Türk n'est autre que Byerley Turk, célèbre étalon capturé en Hongrie et ramené en Angleterre au 17e siècle. Avec ses confrères Darley Arabian et Godolphin, il pose les bases de la race pur-sang, à travers des reproductions ciblées et nombreuses. Byerley se démarque également par ses capacités de coureur. À la fin du 19e siècle, vendre un Türk était encore possible. En effet, la race semi-sauvage pullulait dans les élevages ottomans. Exilés en Iran, les éleveurs en question furent finalement contraints de lâcher leurs derniers chevaux dans la nature à cause de la loi interdisant de posséder plus d'un cheval. Pour acheter un Türk, il faudrait sans doute se rendre au plus profond des terres iraniennes car ces animaux majestueux sont finalement retournés à l'état sauvage. Certaines juments de type Türk sont cependant citées comme génitrices probables des premiers étalons pur-sang.

La descendance des Türks reste prolifique, et conserve une grande partie des traits originaux qui ont fait la fierté de leurs ancêtres. Herod, principal descendant de Byerley Turk, est, par ailleurs, l'un des premiers étalons inscrit au stud-book en tant que pur-sang anglais. Il est courant de rapprocher le Türk de l'Akhal-Teke, dont le physique et le caractère semblent très proches, autant que l'origine géographique.

Les chevaux Türks en équitation

D'abord repérés pour leur physique athlétique et particulièrement fin, les chevaux Türks ont montré de grandes capacités sportives dans les courses équines. Leur morphologie se prête particulièrement au galop, et leurs longues jambes en font des adversaires redoutables. Acheter un Türk pour le sport serait donc tout à fait approprié, et les descendants de la race ont maintes fois prouvé leurs capacités dans ce domaine. Le plus ancien représentant Türk supposé, Byerley, aurait ainsi donné du fil à retordre aux britanniques souhaitant l'attraper, par sa fougue et sa vélocité. Les éventuels propriétaires pourraient aussi vendre leur Türk à des passionnés de dressage ou de randonnée. Ce cheval de selle, intelligent et rapide, conviendrait naturellement aux longues promenades, pour un cavalier expérimenté qui saurait contenir sa fougue naturelle. Avec son tempérament agréable, le Türk a côtoyé l'humain pendant plusieurs décennies avant de rejoindre l'état sauvage.

Apparence physique du cheval Türk

Acheter un Türk permettrait de disposer d'un cheval de selle dit léger, disposant d'une apparence remarquable. Élancé, fin et musclé, il est souvent comparé à un lévrier tant pour ses jambes longues et effilées que pour son maintien élégant ou sa rapidité légendaire. Dos long, encolure allongée, stature imposante : tout dans son physique permettrait de vendre le Türk pour la course. Il est difficile d'imaginer la panoplie de robes qu'a pu prendre le cheval au cours de son existence, toutefois certaines indications laissent penser que les Türks arboraient des robes de couleur baie, alezane ou noire.

i